L’étude santé du jour : jouer à Tetris réduit les souvenirs douloureux …

Vous imaginez-vous sortant de chez le médecin avec une ordonnance vous prescrivant la pratique d’un jeu vidéo ? Cela pourrait bien vous arriver un jour. Le jeu vidéo mythique de la Game Boy pourrait aider les personnes souffrant de souvenirs douloureux à la suite d'un événement traumatisant, d'après une étude parue dans la revue Psychological Science

Méthodologie : les cobayes ont du jouer pendant 12 minutes
Pour parvenir à ses résultats, une équipe de scientifiques de l'Université de Cambridge (Royaume-Uni) a demandé à 52 personnes de visionner un film de 12 minutes, dont une partie des scènes reproduisaient les conditions d'un traumatisme (des images de blessures graves après un accident de voiture, par exemple). Le but de la manœuvre étant d' "inciter expérimentalement des souvenirs intrusifs". Vingt-quatre heures plus tard, les chercheurs ont montré aux cobayes des images extraites du film qu'ils avaient vu la veille.

Ensuite, ils leur ont demandé de remplir des questionnaires portant sur les souvenirs intrusifs provenant du film qu'ils avaient visionné la veille. Les scientifiques ont demandé ensuite à la moitié des volontaires de jouer à Tetris pendant 12 minutes. Pour terminer l'expérience, tous les participants ont du tenir un carnet de bord pendant une semaine, au sein duquel ils devaient mentionner chaque moment de leur journée où un souvenir douloureux de la vidéo se manifestait. Pour appuyer leur théorie, l'équipe d'Emily Holmes a renouvelé la même expérience, à la différence que cette fois les chercheurs ont demandé à une partie des cobayes de jouer à Tetris sans avoir regardé la vidéo et à d'autres de regarder uniquement la vidéo.

Ce que l'étude a montré : Tetris efficace si le souvenir est réactivé
De précédents travaux ont montré que jouer à Tetris au cours des quatre heures qui suivent un événement traumatique permet de réduire les flashbacks. Cependant, cette technique reste difficile à mettre en pratique. De toute évidence, on imagine mal demander à une personne victime d'une agression ou d'un accident de voiture de jouer à des jeux vidéos. L'équipe d'Emily Holmes a voulu savoir si cette technique pouvait être encore efficace 24 heures après l'événement. Conclusion : le fait de jouer à Tetris aide à réduire le nombre de récurrences des souvenirs douloureux. Mais le jeu vidéo ne suffit en lui-même. En effet, la réactivation du souvenir est indispensable pour que celui-ci est un effet.

Ce que cela va changer : bientôt des jeux vidéo sur ordonnance ?
"À l'heure actuelle, tous les traitements pour soigner le syndrome de stress post-traumatique sont prescrits un mois après l'événement traumatique pour garantir un meilleur diagnostic, mais nous manquons de traitements préventifs qui puissent être donné plus tôt au patient", explique Emily Holmes. Et ainsi éviter de ressasser continuellement les mêmes souvenirs. "Même si les personnes préfèrent oublier les souvenirs traumatisants, elles ont intérêt à les ramener, sous certaines conditions, pour les rendre moins intrusifs", conclut Ella James, co-auteur de l'étude.

À LIRE AUSSI
Tetris : 30 ans et pas une ride

Un film adapté de Tetris ? C'est possible !

Open all references in tabs: [1 - 4]

Leave a Reply